Retour Accueil Activités

Ballet La Fille mal gardée

Grand-Théâtre de Bordeaux 13 décembre 2018

La Fille mal gardée est le titre donné à plusieurs œuvres importantes qui reprennent, autant dans leurs formes musicales, ballets, pantomimes, opéras-comiques que dans leurs compositions, des extraits plus ou moins larges des précédents.

La première partition connue est un opéra-comique d'Egidio Romualdo Duni en 1758 au Théâtre italien de Paris. Elle est suivie d'un ballet-pantomime champêtre de Jean Bercher, dit Dauberval au titre primitif de Le Ballet de la paille ou Il n'y a qu'un pas du mal au bien. Plus ancien ballet du patrimoine classique et l'un des plus importants du répertoire actuel, il est composé de deux actes et trois tableaux et a été créé le 1er juillet 1789 au Grand Théâtre de Bordeaux.La légende veut que l'idée du ballet vint à Dauberval en voyant une eau-forte de Pierre-Philippe Choffard (1730-1809) tirée d'une gouache de Pierre Antoine Baudouin intitulée La Réprimande. Une jeune fille querellée par sa mère. Le tableau représente une domestique en pleurs, les vêtements chiffonnés, grondée par une

Jean Bercher dit Dauberval

 femme  âgée dans une grange pendant que son amant monte en toute hâte les escaliers pour se mettre à l'abri dans le grenier tout en remontant sa culotte. Amusé, le maître de ballet aurait imaginé un scénario mettant en scène une Lison, un Colin et une Veuve Ragotte qui, par la suite, deviendront donc Lise, Colas et Simone.

d'après Wikipedia

L'ARCEA-CESTA vous propose de profiter de ce spectacle le jeudi 13 décembre 2018 à 20h00 au Grand Théâtre de Bordeaux.

Pour voir le bulletin d'inscription, cliquez ici.